La vengeance mexicaine

Après avoir tué un voisin par maladresse, un jeune fermier en fuite du nom de Karl Westover fait la rencontre de Barbarosa, lui-même menacé de mort par son beau-père, un riche éleveur mexicain, pour avoir épousé la fille de ce dernier contre sa volonté. Karl et Barbarosa vont s’allier pour survivre à leurs ennemis qui les traquent sans relâche.

On a trop rapidement oublié l’œuvre de l’Australien Fred Schepisi, artisan doué qui offrit à Will Smith son meilleur rôle (Six degrés de séparation) et signa quelques belles réussites comme Last Orders, Roxanne ou encore cette Vengeance mexicaine, traque magistrale et crépusculaire avec les immenses Willie Nelson (Le Solitaire) et Gary Busey (L’arme fatale).

Jean-Pierre Dionnet

Tout le monde connaît Willie Nelson, l’outlaw, le dernier des géants "d’avant" avec Tony Bennett; avec lequel il continue de tourner jusqu’au bout.

On le connaît moins en tant qu’acteur, dans son propre rôle dans Showbus de Jerry Shatzberg, magique dans Le solitaire de Michael Mann, et pas du tout en producteur, entre autres, de La chevauchée fantastique, remake avec Johnny Cash, Waylon Jennings et Kris Kristopherson. Il joue ici Barbarosa, l’homme à la barbe rousse qui initiera au grand banditisme Gary Busey. Si l’histoire vous rappelle quelque chose c’est normal: c’est la même que celle de Capitaine Mystère (Capitain Lightfoot) de William Rilley Burnett qui en tira le scénario du film homonyme de Douglas Sirk, et qui fut furieux du copié collé de Michael Cimino dans Le Canardeur, avec… Gary Busey, mais mourut juste avant la sortie de ce nouvel opus. Willie Nelson, lui, dit s’être inspiré de l’histoire véritable d’un bandit de grand chemin irlandais du début du XIXe siècle.

En tout cas le titre dit bien l’histoire de cette vengeance familiale sanglante où presque tous doivent mourir.

Avec Gilbert Roland, star romantique au temps du muet et du parlant naissant en patriarche quasi biblique.

Mise en scène torride de l’Australien Fred Schepisi qui vient à l’époque de tourner dans le désert australien son deuxième film : ça se voit.

Barbarosa. Copie neuve. 1982. Couleur. 90mn. VOSTF. États-Unis. Western.
Réalisation: Fred Schepisi. Production: Paul Lazarus III. Scénario: William D. Wittliff. Montage: David Ramirez, Don Zimmerman. Photographie: Ian Baker. Avec: Willie Nelson, Gary Busey, Gilbert Roland, Isela Vega.
Lobster films La Spirale Canal+ Ministère de la Culture et de la Communication - DRAC Île de France La septième obsession Agnès b. VDM: Video Digital Multimedia Ville de Paris Première ScreenAnarchy Nova, le grand mix Chaos Reign Geek le mag