Réincarnations

Après le meurtre atroce d'un photographe mystérieusement brûlé vif, le shériff de la ville de Potter's Bluff, Dan Gillis, secondé par le médecin-légiste, William G. Dobbs, mène l’enquête.

Petit maître du cinéma fantastique injustement méconnu, le réalisateur Gary Sherman (Poltergeist 3, Le Métro de la mort) s’entoure de Dan O’Bannon et Ronald Shusett, talentueux scénaristes de Alien et Total Recall qui signent un récit macabre et implacable influencé par les publications EC Comics. Débutent ici également deux talentueuses figures du fantastique, les jeunes Stan Winston aux effets spéciaux (Terminator, The Thing, Predator) et le directeur de la photographie Steven Poster (Donnie Darko). Une pépite !

Jean-Pierre Dionnet

Le plus horrible film d’horreur du monde? Peut-être. Dan O’Bannon, croisé souvent au temps de Métal Hurlant (où il écrira la bande dessinée fondatrice de la SF/Série Noire : The Long Tomorrow , dessinée par Moebius) m’avait dit qu’il voulait écrire un film plus effrayant que les EC Comics... Et il y est arrivé, pour ce film réalisé par Gary Sherman, dont le premier long-métrage, Le métro de la mort, faisait déjà très peur, et qui juste après , avec Descente aux enfers, montrera le pire maquereau (pas le poisson: le proxénète).

O’Bannon a co-écrit le premier Carpenter: Dark Star (1974); puis passé cinq ans sur le Dune avorté de Jodorowski avant d’écrire le scénario d’Alien. Ensuite il aura un succès comme scénariste: "Tonnerre de feu", et réalisera deux bons films: Le retour des morts-vivants qui n’aura pas le succès annoncé et The resurrected, excellent film lovecraftien qui fera un bide, avant d’être emporté par une longue maladie.

Le film est également produit par son confrère Ronald Shusett, qui aura plus de chance, en participant au scénario de Total Recall et à la production de Minority Report.

Nous sommes dans une petite ville californienne de bord de mer où il fait bon vivre, ou plutôt où il fait bon mourir; de la manière la plus horrible possible.

Vous pensez qu’il faut être fou, désespéré, manipulé? Non: pas du tout.

Dead and buried. 1981. Couleur. 92mn. VOSTF. États-Unis. Horreur.
Réalisation: Gary Sherman. Production: Robert Fentress, Richard R. St. Johns, Ronald Shusett. Scénario: Dan O'Bannon, Ronald Shusett. Montage: Alan Balsam. Photographie: Steven Poster. Avec: James Farentino, Melody Anderson, Jack Albertson, Dennis Redfield.
Première Nova, le grand mix Lobster films Agnès b. Canal+ VDM: Video Digital Multimedia Chaos Reign ScreenAnarchy La Spirale La septième obsession Ville de Paris Geek le mag Ministère de la Culture et de la Communication - DRAC Île de France