Monos

Dans une montagne perdue d’Amérique latine, huit adolescents s’entraînent pour le compte de “l’Organisation”. Recevant leurs ordres du Messager, ils ont pour mission de garder et de surveiller la Doctora, une otage américaine, ainsi qu’une vache laitière.

Attention, bête de festival ! Alejandro Landes, après avoir réalisé le documentaire Cocalero en 2007, puis Porfirio en 2011, nous esquisse le portrait d’une jeunesse abandonnée à la guerre, une guerre qu’ils ne comprennent pas. Et si sur le papier cela aurait pu donner un spectacle engagé ou moralisateur, le cinéaste, avec un talent évident de mise en scène, nous prouve très rapidement le contraire. Une vraie merveille, sorte de Sa majesté des mouches mélangée avec Apocalypse now. Une très belle découverte !

Monos. 2019. Couleur. 102mn. VOSTF. Colombie / Uruguay / Allemagne / Argentine / Danemark / États-Unis / Pays-Bas / Suisse / Suède. Drame.
Réalisation: Alejandro Landes. Production: Alejandro Landes, Fernando Epstein, Santiago Zapata, Cristina Landes. Scénario: Alejandro Landes, Alexis Dos Santos. Montage: Yorgos Mavropsaridis, Ted Guard, Santiago Otheguy. Photographie: Jasper Wolf. Musique: Mica Levi. Avec: Julianne Nicholson, Moisés Arias, Sofia Buenaventura, Julian Giraldo.
Lobster films Ville de Paris La septième obsession Nova, le grand mix La Spirale ScreenAnarchy Geek le mag Ministère de la Culture et de la Communication - DRAC Île de France VDM: Video Digital Multimedia Première Chaos Reign Canal+ Agnès b.