La peur au ventre

Des flics ripoux tentent de dérober le butin lors d’une transaction de drogue, mais ils sont abattus par les contrebandiers. Au service des trafiquants, Joey est chargé de faire disparaître l’arme qui tua les policiers, permettant d’identifier les assassins. Mais un camarade du fils de Joey dérobe l’arme...

Réalisateur et scénariste des musclés Lady Chance, Droit de passage et American Stories, Wayne Kramer a su se faire un nom auprès des amateurs de cinéma d’action, grâce à sa mise en scène et ses récits frénétiques qui multiplient les morceaux de bravoure. La Peur au ventre est certainement son meilleur film à ce jour, et l’une des plus remarquables prestations du défunt Paul Walker (la saga Fast and Furious).

Jean-Pierre Dionnet

Tous les films que je vous propose datent en gros des années 80, pas celui-ci, qui est sorti en 2006 dans un silence public et critique assourdissant.

La faute à son metteur en scène, le sud-africain Wayne Kramer qui après quatre longs métrages a abandonné la réalisation. Le premier, Lady Chance, Prix du jury à Cognac, était prophétique: il racontait la vie d’un porte poisse que les casinos engageaient pour faire perdre les joueurs. Harrison Ford jouait dans le troisième, et le dernier était un film à sketchs sur un mont de piété.

Le deuxième c’est La peur au ventre , que j’ai vu dans une salle vide, malgré un beau casting: Chazz Palminteri, Cameron Bright et Vera Farmiga...

Mais aussi, dans le rôle principal, Paul Walker, partenaire de Vin Diesel dans la série des Fast and Furious, qui mourut durant le tournage du septième dans un accident automobile et demeura pourtant présent à l’écran, à la façon de Bruce Lee dans le Jeu de la Mort.

C’est un polar frénétique et dérangé, magnifiquement réalisé, superbement monté et joué: avec deux scènes jamais vues : une partie de hockey sur glace en lumière noire et surtout un couple de pédophiles suaves dans leur paradis pour enfants qui fait penser aux 5000 doigts du Dr T.

À L’Étrange je vous en signalerai peut être deux ou trois autres, plus récents, aussi incontournables, tout aussi contournés.

Running scared. 2006. Couleur. 122mn. VOSTF. États-Unis / Allemagne. Action.
Réalisation: Wayne Kramer. Production: Andrew Pfeffer. Scénario: Wayne Kramer. Montage: Arthur Coburn. Photographie: Jim Whitaker. Avec: Paul Walker, Cameron Bright, Vera Farmiga, Chazz Palminteri.
La septième obsession Geek le mag Première Ministère de la Culture et de la Communication - DRAC Île de France Canal+ Nova, le grand mix Agnès b. ScreenAnarchy La Spirale Lobster films Chaos Reign VDM: Video Digital Multimedia Ville de Paris