Les petites marguerites

Deux jolies jeunes filles, Marie 1 et Marie 2, ne cessent de s’ennuyer. Tout juste passent-elles leur ennui en séduisant des hommes plus âgés pour se faire inviter au restaurant. Mais cela ne suffit plus. Ce monde ne leur convient pas, très bien : elles vont tenter d’y semer chaos et désordre.

Figure marquante de la nouvelle vague tchèque, Věra Chytilová réalise avec ce deuxième film une œuvre choc, sorte de Fight Club au féminin. Derrière les élucubrations de ses deux jolies interprètes, derrière son apparat formel magnifique et coloré, se cache certainement l’une des charges les plus violemment nihilistes de son époque, rapidement censurée en URSS, tandis que le monde entier découvrait médusé cette bombe qui explosait joyeusement sur les écrans.

Philippe Decouflé

Je vous présente « Les petites marguerites », de Vera Chytitlova, un film tchèque de 1966 que j’ai découvert en 2012 dans les bacs d’un magasin de videos, au Brésil.
Ce film raconte l’aventure, sauvage et improbable, de deux jeunes filles livrées à elles-mêmes dans une grande maison vide.

Sedmikrásky. 1966. Couleur. 79mn. VOSTF. Tchécoslovaquie. Comédie, Drame.
Réalisation: Věra Chytilová. Production: Rudolf Hájek. Scénario: Věra Chytilová, Ester Krumbachová, Pavel Jurácek. Montage: Miroslav Hájek, Jiří Šust. Photographie: Jaroslav Kučera. Musique: Jiří Šlitr. Avec: Jitka Cerhová, Ivana Karbanová, Marie Češková, Jiřina Myšková.
Ministère de la Culture et de la Communication - DRAC Île de France ScreenAnarchy Ville de Paris Chaos Reign Canal+ Nova, le grand mix Agnès b. Première La Spirale VDM: Video Digital Multimedia Geek le mag Lobster films La septième obsession