Le serpent blanc

Métamorphosée en femme, Blanca, démon du Serpent blanc, devient amnésique. Avec l’aide de Xuan, par ailleurs chasseur de serpents, elle va tenter de retrouver la mémoire. Mais l’aventure se complique quand Blanca et Xuan tombent peu à peu amoureux l’un de l’autre...

Une nouvelle adaptation de la légende du serpent blanc, un des mythes les plus célèbres de la culture asiatique. Parmi les plus fameuses citons Le Serpent blanc (1958), film d’animation japonais de Taiji Yabushita, Madam White Snake (1962) produit par la Shaw Brothers, Le Sorcier et le Serpent blanc de Ching Siu-tung (2011) avec Jet Li et bien évidemment le somptueux Green Snake (1993) de Tsui Hark. Ici, c’est le studio d’animation chinois Light Chaser Animation qui vient nous offrir sa version, gros succès dans son pays et sensation au dernier festival d’Annecy.

Bai she: Yuan qi. 2019. Couleur. 99mn. VOSTF. Chine. Animation.
Réalisation: Amp Wong, Zhao Ji. Production: Di Cui. Scénario: Damao. Effets visuels: Xiao Qi Yang. Storyboard: Zheng Kang, Keqian Sofia Wang. Musique: Guo Haowei. Avec les voix de: Zhe Zhang, Tianxiang Yang, Xiaoxi Tang.
Lobster films Ministère de la Culture et de la Communication - DRAC Île de France Chaos Reign La septième obsession Première Ville de Paris ScreenAnarchy Canal+ Geek le mag Agnès b. La Spirale Nova, le grand mix VDM: Video Digital Multimedia