La chute d'un corps

Tandis qu’elle profite de l’absence de son mari avec un amant, Marthe voit tomber sur son balcon le corps d’une jeune femme. Monsieur Nansoit, son voisin qui habite au-dessus, convainc Marthe de ne pas appeler la police... 

Plus connu pour ses apparitions télévisuelles en tant qu’animateur, chroniqueur ou invité, ainsi que pour ses écrits, Michel Polac a aussi eu une carrière de cinéaste le temps d’une petite décennie. On lui doit notamment Un fils unique en 1969, récompensé du Prix Georges Sadoul en 1970. Pour La chute d'un corps, il fait appel au directeur de la photographie Claude Agostini, qui travaillera avec Annaud sur La guerre du feu, et à la toute jeune Marthe Keller (Les caprices de Marie, Chrysalis, Cortex).

Gaspar Noé

Ce film, quasi-invisible depuis des décennies, est certainement l'une des fictions sur les sectes la plus troublante que j'ai jamais vue. Ça commence comme un film d'horreur psychologique très sérieux pour basculer dans une dimension bien plus existentielle et moralement troublante. Je n'ai jamais vu d'autres films de Michel Polar, connu surtout pour être le grand présentateur-agitateur de la télévision française des années 80, mais ce film unique à la forme hypnotisante est l'œuvre d'un grand auteur du 7e art à redécouvrir.

La chute d'un corps. 1973. Couleur. 110mn. Français. France. Drame.
Réalisation: Michel Polac. Production: Albina Du Boisrouvray. Scénario: Michel Polac. Montage: Françoise Collin. Photographie: Claude Agostini. Musique: Terry Riley. Avec: Marthe Keller, Daniel Ceccaldi, Fernando Rey.
ScreenAnarchy Nova, le grand mix Première Ministère de la Culture et de la Communication - DRAC Île de France Ville de Paris VDM: Video Digital Multimedia Chaos Reign Lobster films La septième obsession Agnès b. La Spirale Geek le mag Canal+